Imprimer

Détails

Mardi, 8 septembre 2020

Pour la biodiversité, contre le bétonnage: au peuple de se prononcer!

Aujourd'hui, les organisations de protection de la nature et de l'environnement ont déposé deux initiatives populaires fédérales qui totalisent ensemble plus de 213'000 signatures authentifiées: l'Initiative biodiversité et l'Initiative paysage. Elles veulent mettre un terme, en Suisse, au dramatique déclin de la biodiversité, à la destruction de la nature, du paysage et du patrimoine bâti, ainsi qu’au boom des constructions hors de la zone à bâtir.

Des paysages variés, des rivières vivantes, des sols fertiles, un riche patrimoine bâti: actuellement, une grande partie de ce qui fait l’attrait de la Suisse est soumise à de fortes pressions. Mais le monde politique et les autorités n'en font pas assez pour préserver ces richesses et, avec elles, nos futures conditions de vie. Ce message est porté par les associations Pro Natura, BirdLife Suisse, la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage et Patrimoine suisse, soutenues par d'autres organisations. Pour faire évoluer cette situation, elles ont déposé aujourd'hui, à la Chancellerie fédérale à Berne, l'Initiative biodiversité et l'Initiative paysage qui comptent respectivement 108’112 et 105’234 signatures authentifiées. Les cartons de signatures ont été disposés sur la terrasse du Palais fédéral à la manière d’un puzzle symbolique représentant la «Suisse de demain» colorée et diversifiée.

L'Initiative biodiversité veut renforcer la protection de la nature, du paysage et du patrimoine bâti comme tâche commune de la Confédération et des cantons, et obtenir que les moyens financiers et les surfaces nécessaires à la biodiversité soient enfin alloués, au bénéfice des habitats et des espèces menacés.

L'Initiative paysage insiste sur la séparation entre zones constructibles et zones non constructibles. Ce principe est inscrit dans la loi depuis longtemps, sans pour autant être respecté dans la réalité. Des limites claires doivent être fixées à la construction hors de la zone à bâtir, et le nombre de bâtiments et les surfaces qu'ils occupent doivent être plafonnés.

Les deux initiatives ont été lancées fin mars 2019 par Pro Natura, BirdLife Suisse, la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage et Patrimoine suisse. Elles sont soutenues par l'ATE, l'Initiative des Alpes, Casafair, ChasseSuisse et d'autres organisations.

  

Contacts:

  • Patrimoine suisse: Stefan Kunz, secrétaire général, tél. 079 631 34 67
  • ProNatura: Sarah Pearson Perret, secrétaire romande, tél. 079 688 72 24
  • BirdLife Suisse: François Turrian, directeur romand, tél. 079 318 77 75
  • Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage: Roman Hapka, directeur adj., tél. 079 601 76 64
  • ATE: Stéphanie Penher, responsable Politique des transports et communication, tél. 031 328 58 56

Citation:
«Aimeriez-vous passer vos vacances dans des villages sans personnalité, et dans des paysages bétonnés? Cet été, de nombreuses personnes ont apprécié la nature, le paysage et la culture architecturale de la Suisse. Les deux initiatives demandent à la Confédération et aux cantons de préserver les paysages et le patrimoine bâti, afin que notre pays garde son identité pour les générations futures.»
Stefan Kunz, secrétaire général Patrimoine suisse

Recevoir nos communiqués de presse

Vous êtes journaliste ou rédacteur et désirez recevoir régulièrement nos communiqués? Laissez nous vos coordonnées.

 

> Inscription